Soft skills

Jusqu’à la fin du vingtième siècle, on procédait à différents tests pour évaluer le quotient intellectuel QI considéré comme une aptitude à la réussite chez les jeunes.
Actuellement, le sens de la réussite a changé. Il se base entre autres sur les capacités relationnelles de la personne : si je suis capable d’entretenir des relations de qualité dans mon environnement personnel, social et professionnel alors j’aurai probablement un quotient émotionnel élevé.
Un dicton américain célèbre souligne « IQ gets you hired, but EQ gets you promoted ». En d’autres termes, il est important d’avoir un bon QI pour se faire embaucher, mais ce sont les personnes qui ont un bon QE qui sont le plus souvent promues dans l’échelle hiérarchique.
Les Soft Skills, ou compétences humaines ou encore « savoirs comportementaux », désignent les aptitudes personnelles qui démontrent un haut degré du quotient émotionnel.

L’optimisme, le bon sens, le sens de l’humour et la capacité à collaborer et à négocier sont toutes des exemples de soft skills. Elles sont transversales dans tous les domaines d’interaction humaine.

L’esprit d’équipe, la confiance en soi, la bonne communication interpersonnelle, l’empathie, l’affirmation de soi et la force de personnalité en sont aussi des exemples.

Heureusement les soft skills ne sont pas des compétences innées chez les uns et absentes chez les autres mais chacun de nous peut les développer par des formations pratiques.

Leur apprentissage à l’école enseigne aux élèves les bonnes manières pour qu’ils se comportent de façon éthique et respectueuse avec les autres et eux-mêmes. Il les aide à reconnaitre et à gérer leurs émotions, à prendre des décisions responsables, établir des relations positives & respectueuses et résoudre les conflits. Autrement dit, agir avec honnêteté, équité et coopération. (1)

Les bénéfices pour l’enseignant:
  • Quand l’enseignant est empathique, il se sent compétent : (2)
  • Il se sent bien dans son rôle d’enseignant.
  • Il améliore son enseignement.
  • Il aide ses élèves à développer ces mêmes soft skills.
  • Quand l’enseignant est proche de ses élèves, il ressent du bien être : (3)
  • Il éprouve un sentiment d’accomplissement personnel, de la joie et du bien être.
  • Il a le sentiment d’être compétent professionnellement.
Les bénéfices pour l’élève :
  • La motivation des élèves et leur réussite scolaire augmentent: (4)
  • Ils développent un sentiment d’appartenance à leur classe.
  • Leur motivation et leur engagement augmentent.
  • Leur autonomie et leur sens de responsabilité sont favorisés par leurs enseignants.
  • Les élèves sont plus autonomes et responsables: (5)
  • Ils sont motivés et les résultats scolaires sont meilleurs.
  • Ils ont une meilleure attitude vis-à-vis des mathématiques.
  • Ils sont satisfaits d’être en classe.
  • Leurs problèmes de comportements perturbateurs diminuent.

(1) Ron Astor, School of Social Work et Rossier School of Education, Université de Californie du sud (Los Angeles), 2013
(2) Marina Goroshit, Chercheuse et enseignante en Israël, 2014
(3) Anne Milatz, Université de Vienne en Autriche, 2015
(4) Eric Ruzek, Université de Virginie, 2016
(5) Timothy Curby, Université de George-Masson en Virginie, 2013

Tags

Leave a comment